Logo Bresil21.tv
Inscription Newsletter Bresil21.tv
Reseaux Sociaux



 


Favoris et Partage

Bonjour et Bienvenue dans ce nouveau magazine alerte export de septembre 2018, Au sommaire, le salon des 24h de l’international, le Label France fait vendre à l’étranger, Business France lance la « Team France Export » en Normandie et dans les pays de la Loire, la France à la traîne pour exporter jeux TV et magazines et enfin, 10-vins se lance dans l’export avec son concept de vin au verre.

Les 14 et 15 novembre prochain, les professionnels du secteur se donneront rendez-vous au Palais de la Porte Dorée pour participer au salon des 24h de l'international dédié au développement des hommes, des femmes et des entreprises à l'International. S’adressant notamment aux Dirigeants d'ETI/PME implantées à l'étranger ou en passe d'internationaliser leur business, l’événement est parrainé par Jean-Baptiste Lemoyne – Secrétaire d'état auprès du Ministre des Affaires Etrangères et de l'Europe en charge du commerce extérieur, de la francophonie et des Français de l'étranger. Au programme ? 100 exposants et intervenants, 88 conférences en français et en anglais, et de multiples rencontres. En bonus, le salon sera connecté à 100% grâce à une application web et/ou smartphone permettant de personnaliser votre visite, avec flash infos ciblés, messagerie instantanée avec les exposants ou encore quizzs avec cadeaux à la clé. Venez nombreux !
Inscription : www.24h-international.com

Chaque mois, profitez des conseils de Frederic Ibanez, fondateur de Alphatrad une société française spécialisée dans la traduction et l’interprétariat présente dans plus de 80 pays. Tout de suite, écoutons-le répondre à la question : le Portugal est-il un pays sous-développé ? Clichés et préjugés.

Pyrex, Bioseptyl, Biotech, Codico, le Slip Français… Le 13 septembre dernier, ces marques bénéficiant de la certification « Origine France garantie », créées en 2011 par Yves Jégo, ex-député UDI, ont participé aux Assises du Produire. Au total, près de 600 entreprises, commercialisant 3 000 gammes de produits, profitent de ce label. La condition pour l’obtenir ? Que 50% de la valeur du produit soit française et que les étapes de la fabrication aient lieu dans l’Hexagone. « A l’export, Origine France garantie s’apparente à une marque précieuse pour les entreprises ayant une moindre notoriété à l’étranger », a souligné Yves Jégo. L’étiquette « Made in France » ou encore le label « Entreprise du patrimoine vivant », garantissant aux entreprises un savoir-faire remarquable et octroyé par l’Etat, font également vendre à l’étranger.

Team France Export Normandie et Pays de la Loire ont été officiellement lancés la semaine dernière. Pour l’occasion, le ministre des Affaires Etrangères Jean-Yves Le Drian était à Caen le 17 septembre dernier. « Il importe de développer une culture de l'exportation, que les petites entreprises sentent que l'exportation c'est aussi une possibilité à condition d'avoir un peu d'audace et surtout à condition d'avoir une lisibilité plus facile », a précisé ce dernier. Guichet unique pour les PME, ce partenariat entre l’Etat, Business France et les CCI régionales, destiné à encourager l’exportation en Allemagne, aux Etats-Unis, en Italie ou encore en Asie, est expérimenté depuis le 23 février dernier en Normandie et en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Concrètement, le dispositif propose à tout chef d'entreprise intéressé par l'export un interlocuteur unique et des démarches simplifiées pour partir à la conquête de nouveaux marchés. A ce jour, en plus de la Normandie, des Pays de la Loire et de la région Paca, les Hauts-de-France, la Bourgogne ainsi que la Corse bénéficient du réseau Team France Export, codirigé par Arnaud Vaissié, Français de Singapour, et Christophe Lecourtier, directeur général de Business France. À l'étranger, l'ambassadeur de France en sera le pilote.

Troisième plus gros exportateur de programmes télévisés au monde, grâce aux séries et aux documentaires, la France reste cependant à la traîne pour les jeux et divertissements, un gisement pourtant prometteur, estiment des études présentées au marché audiovisuel de Biarritz. Entre septembre 2017 et fin juillet 2018, les programmes français ont en effet été les plus exportés derrière les programmes américains et britanniques (en nombre de lancements, hors téléfilms et coproductions), selon Eurodata TV Worldwide, filiale internationale de Médiamétrie. Les séries documentaires ont particulièrement séduit, comptant pour plus de la moitié (55%) des programmes exportés. Parmi les succès, « Rêver le Futur » (Planète +), vendue à plus de 50 chaînes et plateformes à l’étranger moins d’un an après son lancement. Si les fictions représentent 36% des programmes français exportés, les jeux et divertissements ne représentent que 9% du total. « Les éditeurs n'investissent pas suffisamment dans ce secteur car ils ne le voient pas assez comme un relais de croissance. Or, les chaînes ont besoin d'oxygène et de nouvelles sources de financement, elles devraient davantage miser sur des formats originaux exportables », estime Nathalie Sonnac, membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA).

Nommé pour le Prix de l’Entrepreneur EY Ouest, l’entreprise 10-vins intensifie son export en Angleterre, en Chine et à Singapour. En début d’année, la start-up nantaise a changé radicalement de business model, proposant, en location, sa machine D-Vine pour servir du vin au verre aux hôtels et restaurants, et non plus seulement aux particuliers. Résultats ? Depuis six mois, la société a doublé ses ventes et a vendu plus de D-Vine qu’en cinq ans d’existence. 2 000 machines ont déjà été distribuées. Le déploiement à l’export, qui représente déjà 25% du chiffre d’affaires de l’entreprise, est à présent la prochaine étape.

Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain.


Contenu de la vidéo : Bonjour et Bienvenue dans ce nouveau magazine alerte export de septembre 2018, Au sommaire, le salon des 24h de l’international, le Label France fait vendre à l’étranger, Business France lance la « Team France Export » en Normandie et dans les pays de la Loire, la France à la traîne pour exporter jeux TV et magazines et enfin, 10-vins se lance dans l’export avec son concept de vin au verre.

Les 14 et 15 novembre prochain, les professionnels du secteur se donneront rendez-vous au Palais de la Porte Dorée pour participer au salon des 24h de l'international dédié au développement des hommes, des femmes et des entreprises à l'International. S’adressant notamment aux Dirigeants d'ETI/PME implantées à l'étranger ou en passe d'internationaliser leur business, l’événement est parrainé par Jean-Baptiste Lemoyne – Secrétaire d'état auprès du Ministre des Affaires Etrangères et de l'Europe en charge du commerce extérieur, de la francophonie et des Français de l'étranger. Au programme ? 100 exposants et intervenants, 88 conférences en français et en anglais, et de multiples rencontres. En bonus, le salon sera connecté à 100% grâce à une application web et/ou smartphone permettant de personnaliser votre visite, avec flash infos ciblés, messagerie instantanée avec les exposants ou encore quizzs avec cadeaux à la clé. Venez nombreux !
Inscription : www.24h-international.com
Chaque mois, profitez des conseils de Frederic Ibanez, fondateur de Alphatrad une société française spécialisée dans la traduction et l’interprétariat présente dans plus de 80 pays. Tout de suite, écoutons-le répondre à la question : le Portugal est-il un pays sous-développé ? Clichés et préjugés.
Pyrex, Bioseptyl, Biotech, Codico, le Slip Français… Le 13 septembre dernier, ces marques bénéficiant de la certification « Origine France garantie », créées en 2011 par Yves Jégo, ex-député UDI, ont participé aux Assises du Produire. Au total, près de 600 entreprises, commercialisant 3 000 gammes de produits, profitent de ce label. La condition pour l’obtenir ? Que 50% de la valeur du produit soit française et que les étapes de la fabrication aient lieu dans l’Hexagone. « A l’export, Origine France garantie s’apparente à une marque précieuse pour les entreprises ayant une moindre notoriété à l’étranger », a souligné Yves Jégo. L’étiquette « Made in France » ou encore le label « Entreprise du patrimoine vivant », garantissant aux entreprises un savoir-faire remarquable et octroyé par l’Etat, font également vendre à l’étranger.

Team France Export Normandie et Pays de la Loire ont été officiellement lancés la semaine dernière. Pour l’occasion, le ministre des Affaires Etrangères Jean-Yves Le Drian était à Caen le 17 septembre dernier. « Il importe de développer une culture de l'exportation, que les petites entreprises sentent que l'exportation c'est aussi une possibilité à condition d'avoir un peu d'audace et surtout à condition d'avoir une lisibilité plus facile », a précisé ce dernier. Guichet unique pour les PME, ce partenariat entre l’Etat, Business France et les CCI régionales, destiné à encourager l’exportation en Allemagne, aux Etats-Unis, en Italie ou encore en Asie, est expérimenté depuis le 23 février dernier en Normandie et en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Concrètement, le dispositif propose à tout chef d'entreprise intéressé par l'export un interlocuteur unique et des démarches simplifiées pour partir à la conquête de nouveaux marchés. A ce jour, en plus de la Normandie, des Pays de la Loire et de la région Paca, les Hauts-de-France, la Bourgogne ainsi que la Corse bénéficient du réseau Team France Export, codirigé par Arnaud Vaissié, Français de Singapour, et Christophe Lecourtier, directeur général de Business France. À l'étranger, l'ambassadeur de France en sera le pilote.

Troisième plus gros exportateur de programmes télévisés au monde, grâce aux séries et aux documentaires, la France reste cependant à la traîne pour les jeux et divertissements, un gisement pourtant prometteur, estiment des études présentées au marché audiovisuel de Biarritz. Entre septembre 2017 et fin juillet 2018, les programmes français ont en effet été les plus exportés derrière les programmes américains et britanniques (en nombre de lancements, hors téléfilms et coproductions), selon Eurodata TV Worldwide, filiale internationale de Médiamétrie. Les séries documentaires ont particulièrement séduit, comptant pour plus de la moitié (55%) des programmes exportés. Parmi les succès, « Rêver le Futur » (Planète +), vendue à plus de 50 chaînes et plateformes à l’étranger moins d’un an après son lancement. Si les fictions représentent 36% des programmes français exportés, les jeux et divertissements ne représentent que 9% du total. « Les éditeurs n'investissent pas suffisamment dans ce secteur car ils ne le voient pas assez comme un relais de croissance. Or, les chaînes ont besoin d'oxygène et de nouvelles sources de financement, elles devraient davantage miser sur des formats originaux exportables », estime Nathalie Sonnac, membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA).

Nommé pour le Prix de l’Entrepreneur EY Ouest, l’entreprise 10-vins intensifie son export en Angleterre, en Chine et à Singapour. En début d’année, la start-up nantaise a changé radicalement de business model, proposant, en location, sa machine D-Vine pour servir du vin au verre aux hôtels et restaurants, et non plus seulement aux particuliers. Résultats ? Depuis six mois, la société a doublé ses ventes et a vendu plus de D-Vine qu’en cinq ans d’existence. 2 000 machines ont déjà été distribuées. Le déploiement à l’export, qui représente déjà 25% du chiffre d’affaires de l’entreprise, est à présent la prochaine étape.

Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain.


Mots clés liés : Salon des 24h de l’international, le Label France, Business France, Team France Export, CCI France International, Exportation, 10-vins, Entrepreneur EY Ouest, TV, Jeux, Séries, Alphatrad, Portugal, Pyrex, Bioseptyl, Biotech, le Slip français

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Bresil21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Bresil21.tv