Logo Bresil21.tv
Inscription Newsletter Bresil21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Un français de 33 ans, installé au Brésil depuis plusieurs années, a été retrouvé mort par balle à Paraty, près de Rio de Janeiro. Selon le journal Ouest France, cet artiste plasticien français, Cedric Jaurgoyhen Madala, a été retrouvé vendredi 13 juillet « avec un impact de balle […] dans la ferme où il habitait, un lieu isolé et éloigné » du centre-ville. Sa maison a été brûlée. Le jeune homme était plasticien et photographe et avait fait plusieurs expositions au Brésil où il vivait depuis 15 ans. Le journal brésilien O Globo indique que la ville touristique de Paraty souffre d’un taux de criminalité élevé ces dernières années. Certains de ses amis ont déclaré au journal O Globo que Cedric Jaurgoyhen Madala a peut-être été victime d’un crime lié à l’intolérance et tué parce qu’il était « homosexuel, étranger et artiste ». Selon Ouest France, l’assassinat « aurait eu lieu jeudi ou vendredi » et « l’enquête se poursuit pour élucider les circonstances du crime, le mobile » et identifier des suspects.

Contenu de la vidéo : Un français de 33 ans, installé au Brésil depuis plusieurs années, a été retrouvé mort par balle à Paraty, près de Rio de Janeiro. Selon le journal Ouest France, cet artiste plasticien français, Cedric Jaurgoyhen Madala, a été retrouvé vendredi 13 juillet « avec un impact de balle […] dans la ferme où il habitait, un lieu isolé et éloigné » du centre-ville. Sa maison a été brûlée.
Le jeune homme était plasticien et photographe et avait fait plusieurs expositions au Brésil où il vivait depuis 15 ans. Le journal brésilien O Globo indique que la ville touristique de Paraty souffre d’un taux de criminalité élevé ces dernières années. Certains de ses amis ont déclaré au journal O Globo que Cedric Jaurgoyhen Madala a peut-être été victime d’un crime lié à l’intolérance et tué parce qu’il était « homosexuel, étranger et artiste ». Selon Ouest France, l’assassinat « aurait eu lieu jeudi ou vendredi » et « l’enquête se poursuit pour élucider les circonstances du crime, le mobile » et identifier des suspects.

Mots clés liés : Cedric Jaurgoyhen Madala, Paraty, plasticien, photographe, Brésil, O Globo, Rio de Janeiro, criminalité,

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Bresil21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Bresil21.tv