Logo Bresil21.tv
Inscription Newsletter Bresil21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Le Brésil l’avait racheté en 2000 à la France. Le nom « Sao Paulo » avait alors remplacé celui de « Foch ». Après 17 ans de loyaux services, le porte-avion brésilien va partir à la casse. Ancienne gloire française, outil de prestige, le porte-avions Sao Paulo, avec son système de propulsion à turbines à vapeur, ne prenait quasiment plus la mer, restant amarré au port de Rio de Janeiro. Surnommé le « sandwich d'amiante » par ses détracteurs, la rénovation de ce bâtiment de 32 000 tonnes conçu en 1957, a été jugé trop coûteuse car estimée à 250 millions d’euros, a minima. Au moment de l’annonce de la destruction du navire, la marine brésilienne a rappelé ses priorités pour l'avenir : le programme de sous-marins avec le premier Scorpène construit au Brésil est aujourd'hui achevé à 60 %, avec beaucoup de retard, et la fabrication de corvettes de 2 000 tonnes.

Contenu de la vidéo : Le Brésil l’avait racheté en 2000 à la France. Le nom « Sao Paulo » avait alors remplacé celui de « Foch ». Après 17 ans de loyaux services, le porte-avion brésilien va partir à la casse. Ancienne gloire française, outil de prestige, le porte-avions Sao Paulo, avec son système de propulsion à turbines à vapeur, ne prenait quasiment plus la mer, restant amarré au port de Rio de Janeiro. Surnommé le « sandwich d'amiante » par ses détracteurs, la rénovation de ce bâtiment de 32 000 tonnes conçu en 1957, a été jugé trop coûteuse car estimée à 250 millions d’euros, a minima. Au moment de l’annonce de la destruction du navire, la marine brésilienne a rappelé ses priorités pour l'avenir : le programme de sous-marins avec le premier Scorpène construit au Brésil est aujourd'hui achevé à 60 %, avec beaucoup de retard, et la fabrication de corvettes de 2 000 tonnes.

Mots clés liés : Porte Avion, Foch, Sao Paulo, Navire de guerre, Casse, Rio, Sandwich d'amiante, Sous-marin, Scorpène, Brésil, rance,

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Bresil21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Bresil21.tv