Logo Bresil21.tv
Inscription Newsletter Bresil21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Le Brésil a levé l'interdiction de la commercialisation des implants contraceptifs Essure, du laboratoire Bayer, après avoir reçu des éclaircissements au sujet de risques liés à leur utilisation, a indiqué mardi 11 juillet 2017 l'Agence nationale de vigilance sanitaire (Anvisa). La vente de ces implants avait été suspendue en février dernier. Méthode de "contraception définitive", Essure est un petit implant métallique en forme de ressort inséré dans les trompes, où il provoque une cicatrisation qui les obstrue. Le produit est placé sous surveillance renforcée dans plusieurs pays, dont les Etats-Unis et la France depuis 2015, suite à la recrudescence d'effets indésirables. Depuis 2001, environ un million d'unités du dispositif médical Essure ont été vendues dans le monde, dont 240.000 en France, selon le laboratoire Bayer. Dans l’Hexagone, une procédure collective contre le laboratoire Bayer doit être déposée en septembre prochain par des patientes qui dénoncent les risques liés à son utilisation, selon une information du journal Le Monde. 400 dossiers seraient concernés.

Contenu de la vidéo : Le Brésil a levé l'interdiction de la commercialisation des implants contraceptifs Essure, du laboratoire Bayer, après avoir reçu des éclaircissements au sujet de risques liés à leur utilisation, a indiqué mardi 11 juillet 2017 l'Agence nationale de vigilance sanitaire (Anvisa).
La vente de ces implants avait été suspendue en février dernier.
Méthode de "contraception définitive", Essure est un petit implant métallique en forme de ressort inséré dans les trompes, où il provoque une cicatrisation qui les obstrue. Le produit est placé sous surveillance renforcée dans plusieurs pays, dont les Etats-Unis et la France depuis 2015, suite à la recrudescence d'effets indésirables.
Depuis 2001, environ un million d'unités du dispositif médical Essure ont été vendues dans le monde, dont 240.000 en France, selon le laboratoire Bayer.
Dans l’Hexagone, une procédure collective contre le laboratoire Bayer doit être déposée en septembre prochain par des patientes qui dénoncent les risques liés à son utilisation, selon une information du journal Le Monde. 400 dossiers seraient concernés.

Mots clés liés : Bayer, Essure, Brésil, France, contraceptifs, procès, surveillance, Anvisa, implants

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Bresil21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Bresil21.tv