Logo Bresil21.tv
Inscription Newsletter Bresil21.tv
Reseaux Sociaux



 


Favoris et Partage

Bonjour, au sommaire de ce magazine, l’enquete « Expatriates in France: Tell us about your life! » continue, les masters français attirent les étudiants étrangers, les chiffres des expulsions en France, la responsabilité des étrangers dans les prix de l’immobilier en France, et un débat autour de Macdonald France.

Avant de débuter ce magazine, on écoute tout de suite, Elisabeth Ibanez, Responsable commerciale clientèle internationale à la SBE, nous expliquer en détails comment préparer sa déclaration fiscale quand on est étranger résidant en France.
-ITW SBE

L’enquête « Expatriates in France : Tell us about your life ! » est en ligne…Alors si vous gérez des salariés étrangers basés en France, faites les participer…Une bannière est en ligne sur mondissimo.com à cet effet. Cette enquête parrainée par paris21.tv et la SBE est destinée à découvrir leur quotidien, leurs attentes, leurs inquiétudes, les difficultés qu’ils rencontrent à titre personnel ou professionnel mais aussi ce qu’ils apprécient dans notre pays. Pour plus d’informations sur ce sujet, contactez-nous par email : info@mondissimo.com

Au Mercedes Benz Center de Rueil-Malmaison, le 31 janvier prochain, le cercle avenir international se réunit lors d’un petit déjeuner sur le thème de la gestion et de l'accompagnement des salariés étrangers en France. Pour vous renseigner sur le cercle avenir international, rendez-vous à l’adresse qui s’affiche en bas de votre écran ! www.cercle-avenir-international.com

Le nombre d’étudiants étrangers inscrits dans les écoles françaises ne cesse d’augmenter depuis 2008. En effet, ces étudiants seraient de plus en plus nombreux à vouloir faire un master. 45 % des étudiants étrangers, selon TNS-Sofres, choisissent notre pays pour faire une licence, et 43 % pour faire un master. Un avis que partage le directeur général de Campus France, Antoine Grassin, qui affirme que le master français a beaucoup évolué ces dernières années. Ce diplôme s’internationalise, se professionnalise et offre des débouchées intéressants pour tous les étudiants notamment africains, qui n’ont pas la possibilité d’être formé dans leur pays. L’étudiant chinois n’ayant pas eu des résultats assez suffisants au “gaokao”, l’équivalent de notre baccalauréat, pour être accepté en université chinoise, a lui aussi le choix de continuer ses études en France. Certaines écoles sont d’ailleurs très convoitées par ces étudiants africains ou chinois comme l’Institut français du pétrole et des énergies nouvelles. Sciences Po, profite également de ses partenariats étrangers pour étendre sa bonne réputation au-delà de nos frontières. Selon le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, la France a accueilli près de 290 000 étudiants étrangers en 2012-2013. L’hexagone figure en troisième place des destinations préférées des étudiants étrangers, derrière les Etats-Unis et le Royaume-Uni.

Selon le ministère de l'Intérieur, près de 21 000 étrangers en situation irrégulière qui ont été visés par un éloignement contraint, c'est-à-dire reconduits de force à la frontière, en 2013. Des chiffres qui coïncident avec les prévisions établies par le ministère en novembre dernier mais moins élevé qu’en 2012 où le nombre total des expulsions avait atteint plus de 36 000. Un résultat toutefois à regarder dans le détail, en effet, en 2012, ce chiffre englobait également les éloignements aidés, autrement appelée, aide au retour, au nombre de 8 500, essentiellement de Roms, roumains et bulgares. Ces aides au retour, versées aux étrangers et notamment aux Roms qui acceptent de rentrer dans leur pays, incitaient fortement ces ressortissants à venir en France pour bénéficier de cet avantage, quelque peu couteux pour les finances publiques. Le gouvernement avait donc décidé en février 2013 de les réduire fortement. Par ailleurs, plus de 200 filières d’immigration clandestine ont été démantelées en 2013, soit une hausse de 14%.

Non, la venue d’étrangers ne contribue pas à la hausse des prix élevés de l'immobilier en France ! C’est dans une note de conjoncture immobilière que les notaires l’annoncent. Selon cette note, près de 70 % des étrangers acquéreurs résident déjà en France, tandis que plus de 30 % des acheteurs non-résidents sont des Français de l’étranger. Les ressortissants étrangers non-résidents n’ont réalisé que 2 % des acquisitions entre 2009 et 2013. Les notaires ont également démontré que les étrangers n’investissent pas que dans les grandes villes. Ils privilégient surtout les régions ensoleillées avec de jolis paysages. Ainsi, les Alpes-Maritimes, la Creuse, ou encore la Dordogne sont les départements qui enregistrent la plus forte demande de leur part et ce, loin devant Paris. En ce qui concerne leur provenance, en Ile-de-France par exemple, les italiens sont les plus nombreux à 25 %, loin devant les ressortissants des Etats-Unis avec 5 %.

Selon le quotidien l’Express, le ministère des Finances soupçonne la chaine McDonald's d'évasion fiscale ! Le géant du Fast Food aurait soustrait 2,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, depuis 2009, en les transférant à l'étranger, au Luxembourg et en Suisse sans que la filiale française de McDo ne se soit acquitté du paiement de la TVA et de l'impôt sur les bénéfices. Des accusations réfutées par le vice-président Finance de la filiale française, Alexis Bourdon. L'enseigne n’a pas manqué de rappeler que ses 314 franchisés et elle-même se sont acquittés d'1 milliard d'euros d'impôt sur les sociétés depuis 2009. Le QG américain dispose bien d’une filiale européenne basée au Luxembourg, du nom de McD Europe Franchising, qui assure l'ensemble de ses prestations aux autres filiales continentales, dont McDonald's France. McD Europe Franchising perçoit donc la redevance pour le siège principal en Amérique par l'intermédiaire d'une filiale installée à Genève. Redevance considérée comme une charge et non pas comme du chiffre d'affaires pour McDonald's France. L’enseigne a, cependant, confirmé que, dans le cadre d'une procédure de contrôle, une demande d'information de l'inspection des finances publiques au siège de l'entreprise à Guyancourt s’est bien tenue en octobre dernier. Le ministère du Budget n’a, pour le moment, pas souhaité réagir à cette accusation.

Merci de nous avoir suivis, rendez-vous le mois prochain !


Contenu de la vidéo : Bonjour, au sommaire de ce magazine, l’enquete « Expatriates in France: Tell us about your life! » continue, les masters français attirent les étudiants étrangers, les chiffres des expulsions en France, la responsabilité des étrangers dans les prix de l’immobilier en France, et un débat autour de Macdonald France.

Avant de débuter ce magazine, on écoute tout de suite, Elisabeth Ibanez, Responsable commerciale clientèle internationale à la SBE, nous expliquer en détails comment préparer sa déclaration fiscale quand on est étranger résidant en France.
ITW SBE

L’enquête « Expatriates in France : Tell us about your life ! » est en ligne…Alors si vous gérez des salariés étrangers basés en France, faites les participer…Une bannière est en ligne sur mondissimo.com à cet effet. Cette enquête parrainée par paris21.tv et la SBE est destinée à découvrir leur quotidien, leurs attentes, leurs inquiétudes, les difficultés qu’ils rencontrent à titre personnel ou professionnel mais aussi ce qu’ils apprécient dans notre pays. Pour plus d’informations sur ce sujet, contactez-nous par email : info@mondissimo.com

Au Mercedes Benz Center de Rueil-Malmaison, le 31 janvier prochain, le cercle avenir international se réunit lors d’un petit déjeuner sur le thème de la gestion et de l'accompagnement des salariés étrangers en France. Pour vous renseigner sur le cercle avenir international, rendez-vous à l’adresse qui s’affiche en bas de votre écran ! www.cercle-avenir-international.com

Le nombre d’étudiants étrangers inscrits dans les écoles françaises ne cesse d’augmenter depuis 2008. En effet, ces étudiants seraient de plus en plus nombreux à vouloir faire un master. 45 % des étudiants étrangers, selon TNS-Sofres, choisissent notre pays pour faire une licence, et 43 % pour faire un master. Un avis que partage le directeur général de Campus France, Antoine Grassin, qui affirme que le master français a beaucoup évolué ces dernières années. Ce diplôme s’internationalise, se professionnalise et offre des débouchées intéressants pour tous les étudiants notamment africains, qui n’ont pas la possibilité d’être formé dans leur pays. L’étudiant chinois n’ayant pas eu des résultats assez suffisants au “gaokao”, l’équivalent de notre baccalauréat, pour être accepté en université chinoise, a lui aussi le choix de continuer ses études en France. Certaines écoles sont d’ailleurs très convoitées par ces étudiants africains ou chinois comme l’Institut français du pétrole et des énergies nouvelles. Sciences Po, profite également de ses partenariats étrangers pour étendre sa bonne réputation au-delà de nos frontières. Selon le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, la France a accueilli près de 290 000 étudiants étrangers en 2012-2013. L’hexagone figure en troisième place des destinations préférées des étudiants étrangers, derrière les Etats-Unis et le Royaume-Uni.

Selon le ministère de l'Intérieur, près de 21 000 étrangers en situation irrégulière qui ont été visés par un éloignement contraint, c'est-à-dire reconduits de force à la frontière, en 2013. Des chiffres qui coïncident avec les prévisions établies par le ministère en novembre dernier mais moins élevé qu’en 2012 où le nombre total des expulsions avait atteint plus de 36 000. Un résultat toutefois à regarder dans le détail, en effet, en 2012, ce chiffre englobait également les éloignements aidés, autrement appelée, aide au retour, au nombre de 8 500, essentiellement de Roms, roumains et bulgares. Ces aides au retour, versées aux étrangers et notamment aux Roms qui acceptent de rentrer dans leur pays, incitaient fortement ces ressortissants à venir en France pour bénéficier de cet avantage, quelque peu couteux pour les finances publiques. Le gouvernement avait donc décidé en février 2013 de les réduire fortement. Par ailleurs, plus de 200 filières d’immigration clandestine ont été démantelées en 2013, soit une hausse de 14%.

Non, la venue d’étrangers ne contribue pas à la hausse des prix élevés de l'immobilier en France ! C’est dans une note de conjoncture immobilière que les notaires l’annoncent. Selon cette note, près de 70 % des étrangers acquéreurs résident déjà en France, tandis que plus de 30 % des acheteurs non-résidents sont des Français de l’étranger. Les ressortissants étrangers non-résidents n’ont réalisé que 2 % des acquisitions entre 2009 et 2013. Les notaires ont également démontré que les étrangers n’investissent pas que dans les grandes villes. Ils privilégient surtout les régions ensoleillées avec de jolis paysages. Ainsi, les Alpes-Maritimes, la Creuse, ou encore la Dordogne sont les départements qui enregistrent la plus forte demande de leur part et ce, loin devant Paris. En ce qui concerne leur provenance, en Ile-de-France par exemple, les italiens sont les plus nombreux à 25 %, loin devant les ressortissants des Etats-Unis avec 5 %.

Selon le quotidien l’Express, le ministère des Finances soupçonne la chaine McDonald's d'évasion fiscale ! Le géant du Fast Food aurait soustrait 2,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, depuis 2009, en les transférant à l'étranger, au Luxembourg et en Suisse sans que la filiale française de McDo ne se soit acquitté du paiement de la TVA et de l'impôt sur les bénéfices. Des accusations réfutées par le vice-président Finance de la filiale française, Alexis Bourdon. L'enseigne n’a pas manqué de rappeler que ses 314 franchisés et elle-même se sont acquittés d'1 milliard d'euros d'impôt sur les sociétés depuis 2009. Le QG américain dispose bien d’une filiale européenne basée au Luxembourg, du nom de McD Europe Franchising, qui assure l'ensemble de ses prestations aux autres filiales continentales, dont McDonald's France. McD Europe Franchising perçoit donc la redevance pour le siège principal en Amérique par l'intermédiaire d'une filiale installée à Genève. Redevance considérée comme une charge et non pas comme du chiffre d'affaires pour McDonald's France. L’enseigne a, cependant, confirmé que, dans le cadre d'une procédure de contrôle, une demande d'information de l'inspection des finances publiques au siège de l'entreprise à Guyancourt s’est bien tenue en octobre dernier. Le ministère du Budget n’a, pour le moment, pas souhaité réagir à cette accusation.

Merci de nous avoir suivis, rendez-vous le mois prochain !


Mots clés liés : Expatriates in France: Tell us about your life, étudiants, étrangers, France, SBE, Elisabeth Ibanez, expulsions, Roms, immobilizer, McDonald, evasion fiscales

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Bresil21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Bresil21.tv